exposition

Têtes caricaturales

Nez crochus et autres bajoues
14.03.15 - 27.09.15

Les préjugés et les stéréotypes existent depuis la nuit des temps. Dans l’antiquité grecque, on spéculait déjà largement sur la signification du corps et du visage. Que dissimule le visage ? Y a-t-il un moyen de « déchiffrer » une physionomie ? Et les « criminels-nés » existent-ils vraiment ?

Pourquoi croyons-nous que l’extérieur peut en dire plus sur l’intérieur, nos pensées et nos prédispositions ? Têtes caricaturales. Nez crochus et autres bajoues étudie plus en détail la relation entre le physique et l’âme, et sa place dans la psychiatrie, la criminologie et l’opinion publique. L’exposition illustre cette histoire intrigante mais problématique, et montre simultanément comment ces idées persistent encore aujourd’hui : les préjugés et les stéréotypes jouent un rôle non négligeable dans les médias et la vie quotidienne.

Têtes caricaturales est une coproduction avec le Teylers Museum d’Haarlem (Pays-Bas).

Un catalogue éponyme richement illustré paraît en même temps que l’exposition (N/E, 160 p., Uitgeverij Lannoo).

Lisez plus