activité

Regarde

"Kijk" ("Regarde") est un projet artistique social où nous voulons rassembler des gens de la psychiatrie et d'en dehors. Chaque dimanche nous proposons une activité. Tu peux regarder un film et goûter notre gâteau fait nous-mêmes. Rien ne doit, tout est possible. A plus!

Quand? Chaque dimanche de 13h30 à 15h00

Où? Musée Dr. Guislain - café 'Het Badhuis' , 43, rue Jozef Guislain, 9000 Gand

Prix? C'est gratuit! 

Qui sommes nous? Le team “Kijk” se compose de volontaires affiliés au centre Dr. Guislain. 

Plus d'infos? Surfez jusqu'à https://wiazemsky.eu/kijk

nouvelle
Karin Borghouts

Le Musée Dr Guislain est fermé jusqu’au 3 avril.

13.03.20 - 03.04.20

Afin d’éviter une propagation du Covid-19, le Musée Dr Guislain a décidé de fermer ses portes à partir d’aujourd’hui jusqu’au 3 avril. Sans avis contraire le musée rouvre le 4 avril.

exposition

Déséquilibre

Des névrosés, des mélancoliques et des psy
12.10.19 - 31.12.22

La folie perturbe, nous déstabilise et supprime nos ancrages. Cela nous mène vers la frontière du normal. Mais où la norme finit-elle et où commence le chaos ? Et qui détermine où se trouve cette frontière ?

Déséquilibre, la nouvelle présentation de collection, raconte non seulement l’histoire des bouffons, des sots et des fous, mais accentue aussi l’importance du bien-être psychique dans une société de plus en plus complexe. En cinq thèmes elle analyse ‘cet autre domaine’, qui nous perturbe et fascine à la fois. Pendant des années, des comportements ‘anormaux’ étaient enfermés dans des asiles imposants. De nos jours, en revanche, les soins mentaux vont bien au-delà des murs. L’exposition met aussi le doigt sur l’évolution et l’impact des relations de pouvoir dans la psychiatrie et vise aussi à capter les ‘étiquettes’ qui sont aussi bien une aide qu’un obstacle. Elle soumet à une critique la scission du corps et de l’esprit et montre comment l’imaginaire mène à une nouvelle compréhension, rendant l’indicible visible.

Déséquilibre est un mélange de pièces uniques et de petites anecdotes, de grandes théories et de témoignages cachés. Un va-et-vient d’objets, livres et arts. Ainsi nous n’enterrons pas la psychiatrie dans l’histoire. Nous la replaçons, en revanche, dans le vif de l’actualité.

exposition
Nek Chand

Les cabinets

Collections d’art de la Fondation Collectie De Stadshof et du Musée Dr Guislain
11.02.20 - 16.05.21

L’art est indispensable. Il nous touche, pique notre imagination, nous amène à réfléchir sur l’être humain et la société. Par sa virtuosité et son expressivité, l’art peut être impudemment beau et susciter l’admiration.

Les musées contemporains présentent des œuvres d’artistes professionnels. Peu d’entre eux cherchent à rassembler et montrer les travaux de talents originaux, de personnes qui n’ont pas eu de formation artistique ou qui pour une autre raison n’appartiennent pas au circuit artistique courant. Il s’agit fréquemment de solitaires à la fibre artistique, des rebelles qui ont recours à leurs propres matériaux et techniques. Ils prennent comme modèle leur vécu le plus personnel. Leurs travaux font preuve d’une grande intensité, et ils possèdent un mode d’expression unique.

Les cabinets entend braquer les projecteurs sur ces « loups créateurs solitaires » en des présentations sans cesse changeantes : les acquisitions récentes sont exposées, les travaux sensibles retournent en dépôt, de nouveaux thèmes sont proposés.

Les cabinets est une collaboration entre la Fondation Collectie De Stadshof et le Musée Dr Guislain et présente des œuvres d’une trentaine d’artistes.

La collection du Musée Dr. Guislain a débuté par une petite collection d’œuvres réalisées par des patients psychiatriques talentueux et par des personnes aux facultés restreintes. En 2002 la collection a bénéficié d’une énorme extension: la collection de réputation internationale de la Stichting Collectie De Stadshof a reçu en prêt de longue durée un nouvel emplacement à Gand. Cette collection de tout premier ordre  – de l’art naïf à l’art brut  – contient plus de 6000 œuvres produites par près de 400 artistes tels que  A.C.M., Herman Bossert, Nek Chand,  Paul Duhem, Luiz Figueiredo, Madge Gill, Siebe Wiemer Glastra, Bertus Jonkers, Pavel Leonov, Bonaria Manca, Markus Meurer, Michel Nedjar, Oswald Tschirtner, Willem van Genk et August Walla.

exposition

Sous-exposé

Child-Help & KASK
25.10.19 - 28.03.20

Child-Help présente, en collaboration avec l’Académie des Beaux-Arts de Gand (KASK), une image saisissante de l’hydrocéphalie, un tueur silencieux du même gabarit que la malaria.

La grande majorité des enfants souffrant d’hydrocéphalie sont nés dans des pays en développement où l’accès à la chirurgie qui peut sauver des vies, est pratiquement insignifiant.

L’exposition Sous-exposé rassemble 80 photos qui ont été prises dans six pays entre 2012 et 2018 par sept étudiants en Photographie de l’Académie. En Pologne, en Bolivie, en Ouganda, au Nigéria, au Kenya et au Vietnam, les jeunes photographes ont documenté scrupuleusement la vie de quelques patients souffrant de spina bifida et d’hydrocéphalie et de leurs soignants. Sur leurs photos, nous pouvons voir des médecins et kinésithérapeutes dévoués, des parents aimants et des patients qui, malgré leur handicap, mènent une vie autonome. Il y a aussi des moments de désespoir et de honte pudique, la pauvreté rôde ci et là mais ces photos débordent avant tout d’espoir.

Filtre les resultats:




Resultats:

28.03.2020
nouvelle

Le Musée Dr Guislain est fermé jusqu’au 3 avril.

13.03.20 - 03.04.20

Afin d’éviter une propagation du Covid-19, le Musée Dr Guislain a décidé de fermer ses portes à partir d’aujourd’hui jusqu’au 3 avril. Sans avis contraire le musée rouvre le 4 avril.

Lisez plus
exposition

Déséquilibre

Des névrosés, des mélancoliques et des psy
12.10.19 - 31.12.22

La folie perturbe, nous déstabilise et supprime nos ancrages. Cela nous mène vers la frontière du normal. Mais où la norme finit-elle et où commence le chaos ? Et qui détermine où se trouve cette frontière ?

Déséquilibre, la nouvelle présentation de collection, raconte non seulement l’histoire des bouffons, des sots et des fous, mais accentue aussi l’importance du bien-être psychique dans une société de plus en plus complexe. En cinq thèmes elle analyse ‘cet autre domaine’, qui nous perturbe et fascine à la fois. Pendant des années, des comportements ‘anormaux’ étaient enfermés dans des asiles imposants. De nos jours, en revanche, les soins mentaux vont bien au-delà des murs. L’exposition met aussi le doigt sur l’évolution et l’impact des relations de pouvoir dans la psychiatrie et vise aussi à capter les ‘étiquettes’ qui sont aussi bien une aide qu’un obstacle. Elle soumet à une critique la scission du corps et de l’esprit et montre comment l’imaginaire mène à une nouvelle compréhension, rendant l’indicible visible.

Déséquilibre est un mélange de pièces uniques et de petites anecdotes, de grandes théories et de témoignages cachés. Un va-et-vient d’objets, livres et arts. Ainsi nous n’enterrons pas la psychiatrie dans l’histoire. Nous la replaçons, en revanche, dans le vif de l’actualité.

Lisez plus
exposition

Les cabinets

Collections d’art de la Fondation Collectie De Stadshof et du Musée Dr Guislain
11.02.20 - 16.05.21

L’art est indispensable. Il nous touche, pique notre imagination, nous amène à réfléchir sur l’être humain et la société. Par sa virtuosité et son expressivité, l’art peut être impudemment beau et susciter l’admiration.

Les musées contemporains présentent des œuvres d’artistes professionnels. Peu d’entre eux cherchent à rassembler et montrer les travaux de talents originaux, de personnes qui n’ont pas eu de formation artistique ou qui pour une autre raison n’appartiennent pas au circuit artistique courant. Il s’agit fréquemment de solitaires à la fibre artistique, des rebelles qui ont recours à leurs propres matériaux et techniques. Ils prennent comme modèle leur vécu le plus personnel. Leurs travaux font preuve d’une grande intensité, et ils possèdent un mode d’expression unique.

Les cabinets entend braquer les projecteurs sur ces « loups créateurs solitaires » en des présentations sans cesse changeantes : les acquisitions récentes sont exposées, les travaux sensibles retournent en dépôt, de nouveaux thèmes sont proposés.

Les cabinets est une collaboration entre la Fondation Collectie De Stadshof et le Musée Dr Guislain et présente des œuvres d’une trentaine d’artistes.

La collection du Musée Dr. Guislain a débuté par une petite collection d’œuvres réalisées par des patients psychiatriques talentueux et par des personnes aux facultés restreintes. En 2002 la collection a bénéficié d’une énorme extension: la collection de réputation internationale de la Stichting Collectie De Stadshof a reçu en prêt de longue durée un nouvel emplacement à Gand. Cette collection de tout premier ordre  – de l’art naïf à l’art brut  – contient plus de 6000 œuvres produites par près de 400 artistes tels que  A.C.M., Herman Bossert, Nek Chand,  Paul Duhem, Luiz Figueiredo, Madge Gill, Siebe Wiemer Glastra, Bertus Jonkers, Pavel Leonov, Bonaria Manca, Markus Meurer, Michel Nedjar, Oswald Tschirtner, Willem van Genk et August Walla.

Lisez plus
exposition

Sous-exposé

Child-Help & KASK
25.10.19 - 28.03.20

Child-Help présente, en collaboration avec l’Académie des Beaux-Arts de Gand (KASK), une image saisissante de l’hydrocéphalie, un tueur silencieux du même gabarit que la malaria.

La grande majorité des enfants souffrant d’hydrocéphalie sont nés dans des pays en développement où l’accès à la chirurgie qui peut sauver des vies, est pratiquement insignifiant.

L’exposition Sous-exposé rassemble 80 photos qui ont été prises dans six pays entre 2012 et 2018 par sept étudiants en Photographie de l’Académie. En Pologne, en Bolivie, en Ouganda, au Nigéria, au Kenya et au Vietnam, les jeunes photographes ont documenté scrupuleusement la vie de quelques patients souffrant de spina bifida et d’hydrocéphalie et de leurs soignants. Sur leurs photos, nous pouvons voir des médecins et kinésithérapeutes dévoués, des parents aimants et des patients qui, malgré leur handicap, mènent une vie autonome. Il y a aussi des moments de désespoir et de honte pudique, la pauvreté rôde ci et là mais ces photos débordent avant tout d’espoir.

Lisez plus